Berceau du Faire

NO MEAT Festival • Journée mondiale du véganisme

Un an après la création de son food truck végane, le No Meat Nomade, l’association Berceau du Faire, en collaboration avec le Gueulard Plus, organise un festival afin de célébrer la journée mondiale du véganisme ! Alliant conférences, ateliers de cuisine, exposition, stands associatifs, projections de film, de vidéos et concerts,

le
NO MEAT FESTIVAL

aura lieu le 1er novembre 2019

de 13h à minuit

au Gueulard Plus de Nilvange

Le véganisme est un mode de vie qui refuse toute exploitation animale, que ce soit par la chasse ou l’expérimentation cosmétique et médicale, pour la consommation alimentaire ou vestimentaire. Ce mouvement est de plus en plus répandu dans les pays occidentaux, dont les enjeux environnementaux, sanitaires et économiques poussent encore davantage de personnes à interroger ses habitudes quotidiennes.

Depuis 1994, la Journée mondiale du véganisme se déroule le 1er novembre. Elle a été créée en Angleterre, 50 ans après la naissance du terme vegan et dans le but de donner à ses défenseurs une occasion de mettre à l’honneur les droits des animaux, le mode de vie végane et le combat politique qu’il représente. Bien que cette journée existe depuis plus de 20 ans, elle reste encore peu fêtée en France, par rapport aux pays anglo-saxons où cet événement est célébré de diverses façons : repas, marches, actions militantes…


Cette année, l’association Berceau du Faire s’est donc associée à la SMAC le Gueulard Plus afin de donner plus de visibilité à cette journée. Pour cette association d’éducation populaire pépinière de projet, cette collaboration est une occasion rêvée pour laisser s’exprimer ses membres, les associations et intervenants partenaires et des artistes engagés sur un sujet qui leur tient à cœur : les animaux ! A travers différentes pratiques et divers vecteurs tels que la cuisine, le cinéma, les échanges, le monde associatif ainsi que la musique rap, c’est en effet notre rapport aux animaux qui sera questionné au No Meat festival.

Cette journée étant sans but lucratif, seuls les ateliers de cuisine et les concerts sont à prix fixes mais réduits. Les bénéfices seront reversés aux associations de protection des animaux présentes. L’accès est donc libre pour les conférences, les projections, les stands d’associations, l’exposition et pour se rafraichir ou se restaurer.

PROGRAMME de la journée mondiale du véganisme de Nilvange, le No Meat festival :

A partir de 13h :

STANDS associatifs de défense des animaux :

L214 (Association de protection animale) : https://www.l214.com

La Ferme d’Henni le cochon (Refuge d’animaux de ferme): https://www.facebook.com/Refuge.Defense.Animale/

2ACT (Aide aux sanctuaires et aux associations animales) : https://www.facebook.com/asso2act/

Sea Shepherd (ONG de défense des océans) : https://www.seashepherd.fr

CSFL (Centre de Sauvegarde de la Faune Lorraine) : https://www.csfl.fr

BOUTIQUE de vêtements véganes :

In Wolf We Trust : https://www.inwolfwetrustshop.com

EXPOSITION L214 :

« Nourrir l’humanité : quels enjeux pour l’agriculture ?» 

Ce support pédagogique créé par la section Education de l’association L214 explique de façon simple et illustrée ce que sont les animaux de ferme, leurs différents modes d’élevage (intensif, biologique) et les nouveaux enjeux – éthiques, humanitaires et écologiques – de l’élevage des animaux pour l’alimentation. La question alors posée est : Quel est notre rôle de citoyen et de consommateur ? Cette exposition est adaptée pour les écoles, en cours de Géographie, Sciences de la vie et de la terre (SVT), Éducation morale et civique (EMC), à partir du CM1, CM2, collège, lycée. htps://education.l214.com

PROJECTION de vidéos :

Au fil des années et des actions, de nombreuses vidéos ont été réalisées par les associations de défense des animaux, par des militants, des youtubeurs ou des journalistes. Ce sont ces images, pleines de compassion et de conviction, qui seront diffusées en boucle tout au long de l’après-midi : actions directes, animaux de refuge, marches, rapports d’études scientifiques, réalité des abattoirs…

13h-15h :

ATELIER de cuisine végétale animé par l’équipe du No Meat Nomade

(sur réservation / nombre de places limité / 10 euros

Le seitan de Tof : découvrir cette spécialité végétale ancestrale indonésienne à travers différentes recettes (seitan rouge, charcuterie, seitan blanc, saucisses…)

Les desserts de Sof : apprendre à pâtisser sans produits d’origine animale avec gourmandise (mousse, gâteau, tarte…)

PROJECTION du film « Fast Food Nation » (USA, 2006)

– Adaptation cinématogaphique du livre publié en 2001 par le journaliste d’investigation Eric Schlosser, qui étudie l’impact local et mondial de l’industrie américaine de la restauration rapide.

Synopsis : Don Henderson a un vrai problème. Il est responsable marketing de la chaîne des Mickey’s Fast Food Restaurants, et de la viande contaminée a été découverte dans les stocks de steaks surgelés du fameux Big One, le hamburger vedette de la marque. Quittant ses confortables bureaux de Californie du Sud, il va découvrir les abattoirs et leurs employés immigrés, les élevages surpeuplés et les centres commerciaux de l’Amérique profonde et que ce sont les consommateurs qui se font bouffer par l’industrie du fast food et non l’inverse !

15h30 / 16h30 :

CONFÉRENCE 1 : « L’assiette végé équilibrée », Pauline Patriarche, nutrithérapeute  

Équilibrer une alimentation végétalienne peut sembler déroutant et complexe… Il n’en est rien ! La nutrithérapie fait la part belle aux préjugés et vous donne les clés pour apporter à votre corps ce qu’il mérite.

17h / 18h :

CONFÉRENCE 2 : « Défendre les animaux, prendre soin de la vie », Jean-Luc Daub, fondateur de la ferme d’Henni le cochon (Sainte-Marie aux Mines)

10 ans après la sortie de son livre « Ces bêtes qu’on abat. Journal d’un enquêteur dans les abattoirs français 1993-2008 » (Éditions de l’Harmattan, 2009), une série d’interventions à travers l’EUrope et une audition auprès de l’Assemblée nationale, Jean-Luc Daub revient avec une conférence-témoignage unique.

De formation d’éducateur technique spécialisé, Jean-Luc DAUB travaille actuellement dans le secteur du médico-social en milieu hospitalier fermé auprès de personnes lourdement touchées par un handicap mental ou psychique. Il travaille plus particulièrement auprès de nombreux adultes autistes. Dès 1993, Jean-Luc DAUB s’investit dans la protection animale des animaux de compagnie en tant que délégué d’une SPA à Strasbourg. Ces activités le conduisent à se préoccuper des animaux d’élevage, dit de rente, en intervenant dans des élevages et pour des problèmes de transports. Par la suite, pour le compte d’une association qui œuvrait pour les animaux d’élevage, Jean-Luc Daub deviendra enquêteur dans les abattoirs français pendant une quinzaine d’année. Aujourd’hui il a créé un refuge animalier, avec quelques animaux sauvés de l’abattoir, « La ferme d’Henni le cochon ». C’est de ce cheminement et de ce parcours qu’il parlera, invitant le public à se questionner sur son impact sur le vivant et à découvrir la vision d’un monde où les animaux vivent en paix, libérés.

A partir de 18h30 :

Ouverture des portes (billetterie concert : 5 euros)

Restauration et bar par le food truck No Meat Nomade https://www.facebook.com/NoMeatNomade/

20h30 :

CONCERTS et DJ

Mateus (rap / Val de Fensch)

Rêveur lucide, passeur d’idées, témoin bavard de notre époque… Mateus (ex Major Taylor) est un auteur-interprète volontairement divergent. Il écrit et décrit sa vie et son époque avec humilité et sincérité, à travers un rap poétique et épuré. Depuis maintenant une quinzaine d’années, il fait mûrir sa plume dans sa Fensch Vallée natale accompagné de sa famille et de ses amis avec qui il travaille (sans jamais trop se prendre au sérieux). Mateus se réinvente et se renouvelle à chaque nouveau projet, emmenant ainsi l’auditeur dans l’intimité de son univers du moment.

Discographie: 5 albums avec son groupe « Caboclic » entre 2005 et 2014 / 4 albums solo entre 2015 et 2019 (« Pornocratie », « Divergent », « Le Magicien » ,« Mateus ») https://www.youtube.com/channel/UCYp3p1JnFGjkUw_Z0kV27LA/videos

Djamhellvice (rap / PARIS)

Djamhellvice est un rappeur parisien qui arpente la scène underground du rap français depuis 2011. Sa carrière musicale est pour le moins atypique. Il a officié tout d’abord comme guitariste mais aussi chanteur au sein de différentes formations. Notamment à la guitare pour le groupe de hardcore metal, Providence.

Après un premier maxi « Preface », il enchaine son avancée dans le rap français avec la mixtape « Des Maux, Crasseries… » en version CD et K7 sur le label suédois World Vs Cometh et le label parisien PPB Records.

Djamhellvice a pu écumer les salles à travers la France et l’Europe au côté de certaines pointures du rap tel que GZA (Wu Tang Clan), Jedi Mind Tricks, Dilated Peoples, La Coka Nostra, Psycho Realm et Seth Gueko…

Son dernier album en date, « Controverse » mêle habilement flow hargneux, lyrics réfléchies et instrumentales, entrainantes et sombres à la fois.

Djamhellvice délivre un rap franc et sans concessions. Du fond et de la forme…

https://www.youtube.com/user/DjamHellVice/videos

DJ Adickson (dancehall, hip hop, reggae / METZ)

Habitué des clubs lorrains et luxembourgeois où il se produit régulièrement, Sébastien Pinto, aka DJ Adickson, jongle habilement entre reggae, hip hop et dancehall. Il assurera la fin de cette journée dédiée au véganisme en faisant danser le public jusqu’à épuisement !

Infos : https://www.facebook.com/events/678196492677452/

Contacts : berceaudufaire@gmail.com

AG 2018

L’assemblée générale ordinaire non élective de l’association Berceau du Faire s’est tenue samedi 9 février au centre Albert Camus de Nilvange, présentée par six des sept membres du comité d’administration, le septième étant excusé.
Ouverte au public, elle a été l’occasion, en plus de présenter les rapports d’activités et financiers 2018 de partager un moment convivial.

Berceau du Faire en 2018, c’est :
• La première année de présidence de Tof
• Un nouveau local à Nilvange (un petit bureau au centre A. Camus)
• Une modification des statuts et le remplacement d’une assesseure.
• 13 ouvertures du Freeshop dont 4 suivies d’un apéro-concert.
• 2 ateliers « street art », un à la MECS de Thionville et l’autre dans le petit village de Jallaucourt
• 1 Festi N’imp (festival du n’importe quoi, musique, expo, projections…)
• Une sortie à vélo en groupe
• 250 repas véganes pour le salon du bien-être de Knutange
• La création du food truck associatif végane « No Meat Nomade » soit 25 prestations (Algrange, Thionville – la Zone de Pan, Knutange, Florange, Luxembourg, Veymerange, Rustroff, Fac de Metz…), environ 600 repas servis et 56 nouveaux membres.
• Presque 10 000 euros de dépenses parmi lesquelles l’investissement dans des logiciels de graphisme, du matériel bureautique (imprimante, fournitures…), une badgeuse, des éléments de rangement pour le Freeshop, des outils, appareils électro-ménagers et ustensiles de cuisine pour le food-truck.
• Un bilan positif avec un budget presque à l’équilibre.
• 1265 heures de bénévolat.
• Plein de projets et d’idées pour 2019 !

L’association a ensuite offert un petit buffet cuisiné par les bénévoles du « No Meat Nomade », tartinades, crackers, samoussas, cakes et pains véganes et fait-maison pour faire passer les jus de fruits, le cidre, le cola bio et les bières locales.
Une exposition de dessins de l’artiste Twist, membre de l’association depuis sa création se tenait dans le hall d’entrée.
Dans la salle, une rétrospective de quelques 80 photos retraçait les moments forts de Berceau du Faire depuis sa création.
Les artistes Anaïs, Dany des rues et Mezgo se sont partagés la scène pour nous faire découvrir ou redécouvrir leurs univers musicaux.
A l’étage, Aurélie et Céline ont organisé des ateliers créatifs dans le hall et un espace détente dans notre bureau réaménagé pour l’occasion.
Une vingtaine de membres a fini la soirée autour d’un repas offert par No Meat Nomade : un seitan Bouguignon accompagné de purée maison et une tarte aux pommes et noix accompagnée de glace à la vanille et coulis de chocolat.
C’était une belle journée, festive et conviviale, où l’occasion s’est encore présentée de faire vivre notre slogan : Rencontres, échanges, partage !

Berceau du Faire remercie tous ses membres, ainsi que tous ceux qui nous ont aidé et soutenu d’une manière ou d’une autre cette année :
La Zone de Pan
Raw Dogs
Jallaucour’ Toujours
La ville de Knutange
La ville de Neufchef
La ville d’Algrange
La ville de Nilvange
La brasserie Bon Poison
L’arpent vert
La cabane à jus
La Chaouée
Balatom
La Maison des étudiants de Metz
P3F
Impul’Art
Les Rotondes
La MECS « les prés de Brouck »

Les artistes :
Mezgo
Smokey
Destroyed Bastards
Anaïs
Shake the disease
Dany des rues
Cammie

Et tous les bénévoles, réguliers, ponctuels, et tous ceux qu’on oublie (désolé!)

Nouvelle équipe

Suite à l’assemblée générale qui s’est tenue au Gueulard de Nilvange le 4 février dernier, nous avons le plaisir de vous présenter la nouvelle équipe de Berceau du Faire :
Sensiblement la même, les rôles tournent et les nouveaux sont des membres actifs de l’asso qui ont été cooptés.
Président : Christophe ANDRE
Secrétaire vice-présidente : Aurélie FAIPEUR
Trésorier vice-président : Mathieu DOS SANTOS
Assesseurs :
Caroline ANDRE
Rose ANDRE
Christelle DOS SANTOS
Anaïs CALLEA*
Baptiste TOMASSOLI*

Dim. 5 Nov. KEBAB VEGAN

22829121_1988471244753158_612284403467678837_o

Le Gueulard accueille Dany Des Rues (officiel) pour un concert à 18h, et Berceau du Faire vous prépare un Kébab ‘ec tout (Seitan*, salade, oignon, sauce blanche, piment) VEGAN et ses frites pour 8€ par personne, boisson non comprise. Attention les places sont limitées, réservez la votre par e-mail à berceaudufaire@gmail.com ou par téléphone au 0782053136 avant le 3 novembre !

*Attention le Seitan est une préparation à base de gluten de blé, il remplace la viande dans le kébab. Intolérant ou allergique, s’abstenir.